Forum des Anciens d'Hokiseki

Bienvenue sur le forum des anciens joueurs d'Hokiseki, qui accueille les joueurs depuis la fermeture du site.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fail-Nix
Floodophile Sechsy
avatar

Messages : 461
Points Elite : 291
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Nom Nom: Phénix
Classe Classe: Vagabond
Niveau Niveau: 1

MessageSujet: De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)   Lun 28 Nov - 12:20

Bien bien bien... Je me lance, voici le topic de présentation de mangas que je suggérais il y a peu.
Cette présentation n'est en rien un modèle pour les prochains, et j'espère que ce topic connaîtra une plus grande popularité que sur le S1.

Pour l'inaugurer, je vous propose de découvrir un manga assez ancien et pourtant très abouti du collectif CLAMP,
RG VEDA


L'histoire raconte la fin du règne de Taishakuten, ancien général ayant tué le précédent empereur du Ciel et pris son trône (ce n'est pas un spoiler, sa chute est en quelque sorte annoncée dès le premier volume). Il envoie Yasha-ô tuer Kuyô, une prêtresse ayant refusé de le servir, mais également une amie de Yasha-ô. Lors de leur dernière rencontre, Kuyô lui fait part d'une prophétie, annonçant la destruction du royaume de Taishakuten.

Six étoiles s'abattront
Des étoiles noires qui se révolteront contre le ciel
L'annonciateur de la destinée qu'elles tisseront
Tu devras le protéger toi-même
Appelant ainsi ceux de ton sang à s'éteindre
Tu partiras avec l'enfant
Bien que partagé entre le bien et le mal, cet enfant
Fera tourner la roue de la destinée du tenkaï

La réunion des six étoiles décidera du sort du ciel
Mais du sein des ténèbres un être descendra doucement
Il gouvernera de ses mains le cours des étoiles
Il manipulera les étoiles noires comme les étoiles du ciel
J'ai beau observer les constellations, il n'y figure pas
Tu le protègeras, et les flammes de l'enfer
Réduiront en cendres tous les obstacles
Les six étoiles domineront la terre entière
On ne pourra les contenir
Et puis
Vous serez les « destructeurs » du ciel.


Yasha découvre dans les bois l'enfant, nommé Ashura, fils du grand Ashura-ô, défenseur du précédent empereur, et tué également par Taishakuten. Alors qu'il retourne voir Kuyô, qu'il ne peut se résoudre à exécuter, il la trouve morte, assassinée par l'un des quatre généraux de Taishakuten, les Shi Tennô. Il décide alors de réunir les Six Étoiles, et de mettre un terme à la tyrannie de Taishakuten.

La suite, je vous laisse la découvrir en lisant le manga.

Cette histoire est adaptée d'un des textes fondateurs du bouddhisme, le Rig véda, le plus ancien des quatre védas. Aussi, la plupart des noms de personnages sont les transcriptions japonaises de dieux ou êtres mythologique plus connus sous leurs noms sanskrits. Par exemple, Taishakuten est plus connu en tant qu'Indra, dieu de la foudre, Karura sous le nom de Garuda, monture du dieu Vishnu, et Ryu sous celui de Naga, la race des dragons. (Vous vous rappelez du dieu dragon Narga ?)

Ce manga porte les marques reconnaissable du « style CLAMP », c'est à dire un dessin très harmonieux, aux proportions très élancées, une histoire sombre, où le destin est immuable, ainsi qu'un psychologie très poussée de chaque personnage important de l'histoire, bref, un style inclassable dans les catégories classiques de shôjo et shônen... Un de ces quatre je mettrai plus d'images, histoire de rendre ça plus vivant.

Enjoy ! hihi
Quelques images :
Spoiler:
 


EDIT :
J'oubliais de dire à l'intention des lecteurs de Tsubasa Reservoir Chronicles, que comme de nombreux autres personnages de CLAMP, vous pourrez retrouver Yasha, Ashura, Ashura-ô, Soma, et Ryû-ô dans différents mondes traversés par Shaolan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fail-Nix
Floodophile Sechsy
avatar

Messages : 461
Points Elite : 291
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Nom Nom: Phénix
Classe Classe: Vagabond
Niveau Niveau: 1

MessageSujet: Re: De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)   Lun 28 Nov - 12:22

Bon, je rmonte ce topic parce que je pense toujours que c'était une bonne idée de l'avoir lancé, même si ça n'a pas eu beaucoup de succès.
Aujourd'hui, double présentation donc.Double CLAMP aussi

Tokyo Babylon


Tokyo Babylon raconte la vie "quotidienne" de trois habitants de Tokyo, Subaru Sumeragi, agé de 16 ans, sa soeur jumelle Hokuto, ainsi que Seishirô Sakurazuka.
Jusque là, rien de bien original.
Ca devient plus complexe lorsqu'on apprend que Subaru est le dernier chef de la famille d'exorcistes Sumeragi, qui a le lourd devoir de protéger le Japon grâce à ses pouvoirs spirituels.
Quant à Seishiro, il exerce le simple métier de vétérinaire, mais descend d'une autre famille de maîtres du Yin et du Yang, et plus particulièrement d'assassins, les Sakurazukamori.
Ajoutez à ça l'attention toute particulière que ce dernier porte à Subaru, et vous aurez la base de l'histoire principale.

Histoire principale, car ce manga est composé par ailleurs d'une série de récits courts montrant de nombreuses scènes montrant les exorcismes de Subaru, mais également une critique assez dure de certains aspects de la société japonaise.

Et maintenant, sans trop de transition, je passe à la deuxième présentation du jour,

X


X n'est pas un hentai, je tiens à le préciser, étant donné le titre...
Il peut y avoir des scènes assez dures, un peu choquantes peut être, mais plus par des aspects sanglants que sexuels... Enfin bref, vous verrez ça de vous mêmes...

Le scénario n'est pas des plus joyeux non plus, puiqu'il commence par annoncer l'Apocalypse (rassurez vous, ça se passe en 1999, pas en 2012.)
Au cours de cette fin du monde, nous dit-on, apparaîtront deux groupes de personnes chacun défendant leur objectif. Les dragons du Ciel protègent des kekkais disséminés dans Tokyo, tant que ces kekkais tiendront, le jour du Jugement sera repoussé. Ils sont appelés "les sept Sceaux". Les dragons de la Terre cherchent à détruire ces barrières et à précipiter la fin de l'humanité. Ils sont nommés "les sept Anges".
Ce n'est qu'un résumé simpliste de l'affaire, les amateurs de CLAMP l'auront compris.

Au moment du début du manga, Kamui Shirô, un jeune lycéen, revient à Tokyo d'où il était parti six ans plus tôt avec sa mère. Il est dès son arrivée assailli par des êtres assez inquiétants qui tentent apparemment de le pousser à les rejoindre, sans lui donner beaucoup d'explications...
Il s'avère qu'il est la "clé" du destin de la Terre, le seul homme pour qui le destin n'est pas tracé à l'avance. Il a le choix de rejoindre les rangs des dragons du Ciel ou de ceux de la Terre, leur accordant théoriquement la victoire. Il devra donc faire un choix plus qu'important qui décidera de l'avenir de ses proches et de celui de la Terre.


Maintenant, pourquoi ai je choisi de présenter ces deux mangas en même temps ? Et bien, Tokyo Babylon et X se déroulent dans le même monde, le nôtre, à 8 ans d'intervalle. Et vous vous en doutez peut être, les héros du premier reviendront dans le deuxième pour notre plus grand bonheur ! Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler Tokyo Babylon, et c'est dommage...

J'éditerai avec quelques images...

EDIT : En voilà quelques unes... Si je retrouve celles que je cherchais en particulier je les rajouterai...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fail-Nix
Floodophile Sechsy
avatar

Messages : 461
Points Elite : 291
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Nom Nom: Phénix
Classe Classe: Vagabond
Niveau Niveau: 1

MessageSujet: Re: De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)   Lun 28 Nov - 12:23

Je récidive. Toujours aucun succès depuis six mois mais bon, je refais deux présentations ce matin. Inu-Yasha et Ranma 1/2, deux mangas de Rumiko Takahashi.  
Rien d'aussi spécial que mes dernières présentations aujourd'hui, Inu-Yasha est un shonen classique, qui mèle une bonne part d'action, un peu de romance, et bien sûr la dose d'ODP inhérente à tout manga que je lis. Quant à Ranma, c'est moins classique, dans le sens où la dose d'ODP est bien plus grande que dans Inu-Yasha, mais ça reste dans la moyenne ^^.  
 

Inu-Yasha  

 
Inu-Yasha, un hanyo, demi démon, demi humain, cherche à obtenir la perle de Shikon, qui augmente immensément le pouvoir de celui qui la possède. Il attaque le village où elle est gardée et s'en empare, avant d'être scellé à un arbre par la prêtresse du village, Kikyo. Sur le point de mourir, celle ci demande à sa jeune soeur Kaede de brûler la perle avec son corps.  
Dans le Tokyo contemporain, Kagome, une lycéenne de shonen typique, jolie, joyeuse, mais avec un caractère assez fort par moments, tombe dans le puits du temple où elle habite. Transportée 500 ans auparavant, elle arrive près de l'arbre sacré de son temple, qui est l'arbre où est scellé Inu-Yasha depuis maintenant 50 ans.  
Attaquée par un mononoke, elle brise le sort qui retenait Inu-Yasha. Il s'avère que Kagome, qui ressemble fortement à Kikyo, porte la perle de Shikon dans son corps, et que tous les démons la recherchent. Brisant par erreur la perle, les fragments se retrouvent éparpillés dans le pays. Inu-Yasha et Kagome s'unissent alors pour la retrouver, et seront rejoints par Shippo, un jeune démon renard, Miroku, un moine pervers, et Sango, une chasseuse de démons.  
Chacun d'entre eux (bon, presque chacun d'entre eux) se trouve avoir un compte à régler avec un puissant démon appelé Naraku, cherchant bien entendu lui aussi à rassembler les morceaux de la perle.  
 
 

Ranma 1/2  

 
Hmmpf. Difficile de faire une présentation de Ranma sans spoiler dès le tout début, mais bon, tout ça se découvre dès le premier épisode. Disons que c'est bon, ok ?  
Ranma est un jeune homme déjà expert en arts martiaux, successeur de l'école Saotome. Au cours d'un voyage d'entraînement en Chine, il tombe dans une source maudite, et est transformé en fille dès qu'il reçoit de l'eau froide. Notons tout de même que la transformation est inversée avec de l'eau chaude. Son père Genma tombe dans une autre source, même schéma que précédemment, avec un panda cette fois. (Par la suite, vous aurez aussi droit à un petit cochon noir, une chatte, un canard, un Ashura (divinité hindoue à trois têtes et six bras), une créature hybride de yéti, taureau, grue et anguille (puis poulpe), et un enfant =p )  
Bref. Après ce voyage, Genma et son fils/fille se rendent chez un vieil ami du père, Soun Tendo, propriétaire d'un dojo, qui veut fiancer sa fille cadette, Akane, à Ranma, et ainsi assurer la reprise de son dojo. Les deux fiancés ne s'entendent apparemment pas du tout, et c'est à partir de là le début de 38 volumes/160 épisodes de... combats acharnés essentiellement sans raison ^^ Non, plus sérieusement, tout ça pour dire qu'il n'y a pas de grande trame scénaristique derrière, c'est une succession d'histoires d'un à trois épisodes chacune introduisant souvent des nouveaux personnages, qui reviendront ou pas, et toujours l'occasion pour les héros de batailler un peu ^^    
Les relations amoureuses dans ce manga sont nombreuses, mais difficiles à retracer précisément, dès qu'un nouveau personnage arrive, il y a 90% de chances qu'il soit/tombe amoureux d'un autre déjà présent. Et les personnages sont nombreux. Avec toutes les métamorphoses par dessus ça, vous pouvez imaginer facilement le genre de bazar que devient ce manga au bout d'un petit moment.  


Dernière édition par Fail-Nix le Ven 14 Fév - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fail-Nix
Floodophile Sechsy
avatar

Messages : 461
Points Elite : 291
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Nom Nom: Phénix
Classe Classe: Vagabond
Niveau Niveau: 1

MessageSujet: Re: De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)   Mer 15 Fév - 10:55

Je reviens pour une présentation supplémentaire.
J'précise une fois de plus, vous avez tout à fait le droit de faire découvrir aux gens des mangas que vous aimez, hein.

Bref.

Y a des animes qu'on regarde avant tout pour leur scénario complet et bien ficelé. On a des animes qui sont intéressants de par les relations entre les personnages, leurs caractères, etc. Certains animes sont captivants grâce aux scènes d'action. D'autres encore grâce au dessin qu'on trouve magnifique, ou particulier. Ya aussi des animes qui sont juste mauvais. *shot*
D'autres, parfois, ne présentent rien de tout ça, et sont pourtant tout aussi géniaux.
Je viens d'en finir un ce matin, et je viens donc vous parler de

Excel Saga

Précision préliminaire, je parle exclusivement de l'anime, pas du manga original qui ne présente que peu de points communs.
Avant tout, Excel Saga est définie par son scénariste comme étant une "animation expérimentale". Et rien ne définira mieux ce concentré de WTF, ce grand cru nawakisant, cette merveille de l'ODP qu'est Excel Saga. Chaque épisode est introduit par Koshi Rikdo, l'auteur du manga, qui autorise qu'Excel Saga suive, ou plutôt parodie, un genre différent, que ce soit du shojo, de l'anime de mecha, de l'anime musical, animalier, sportif, post apocalyptique, etc...
Côté scénario, c'est très, très, très pauvre. Je me souviens avoir dit de Ranma 1/2 que la trame scénaristique était quasi inexistante, mais elle se place déjà bien au dessus de celle d'Excel Saga : Une organisation maléfique, Across, constituée d'Il Pallazzo, le chef, et d'Excel et Hyatt, les deux uniques agents, a pour projet de conquérir la ville de F. Face à eux, la force de sécurité de la ville, menée par Kabapu. Fin du scénario.

Excel Saga est entièrement basée sur l'excès et la démesure.
Excel, "l'héroïne," de la série, n'a aucun rapport avec un logiciel de Microsoft du même nom, même si il est évoqué dans un épisode est une fille... Pleine de vie, disons, et c'est un doux euphémisme. Si Asuka d'Evangelion peut paraître excitée au premier abord, elle est d'un calme quasi religieux face à Excel. Elle est extrêmement dévouée à la cause d'Il Palazzo qu'elle adore, mais est d'une bêtise et d'une maladresse extrêmes, menant à l'échec de chaque mission qui lui est confiée.
Hyatt, elle, a la particularité de mourir sans raison approximativement toutes les 5 minutes, et de ressusciter à chaque fois.
Pedro, un ouvrier immigré colombien (qui n'apparaît pas dans le manga original, d'ailleurs)meurt à l'épisode même où il apparaît, et passe le reste de la série à errer en tant que fantôme, et pousse au moins une fois par épisode un grand NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO caractéristique...
Nabeshin, avatar du réalisateur (et donc, évidemment absent du manga lui aussi), est la caricature du héros d'action badass au possible, qui se sort de n'importe quelle situation sans problème, et est capable... de sortir des mitraillettes de sa coupe afro.

Vous l'aurez bien compris, pour regarder Excel Saga dans de bonnes conditions, il faut commencer par déconnecter son cerveau (pour les gens qui en ont un, bien entendu) et se laisser bercer par les délires continus de l'équipe de production de l'anime. L'épisode 26, dernier épisode de la série, n'a jamais été diffusé à la télé, ni au Japon ni ailleurs, parce qu'il poussait le délire à des niveaux incomparables, et, par moments, un peu trop au delà de la censure xD

Et les images, j'en rajouterai quelques unes plus tard ^^
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsuna
Maisen
avatar

Messages : 49
Points Elite : 45
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 27
Localisation : par Satellite

MessageSujet: Re: De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)   Jeu 16 Fév - 9:04

Un des mes animé top 3, j'ai tellement eu de barres là dessus... x). C'est clair qu'il faut pas le regarder pour l'histoire, y a juste un semblant d'histoire sur les 3 derniers épisodes et encore. Mais sinon c'est du grand n'importe quoi, j'en était même dérouté au début tellement ça respecte pas les codes des anime traditionnels x)

Citation :
Pedro, un ouvrier immigré colombien (qui n'apparaît pas dans le manga original, d'ailleurs)meurt à l'épisode même où il apparaît, et passe le reste de la série à errer en tant que fantôme, et pousse au moins une fois par épisode un grand NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Afro ? NOOOOOOOO !

D'ailleurs t'as oublié de préciser que même Excel meurt dés son apparition, c'est à dire dés le début de l'anime... xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fail-Nix
Floodophile Sechsy
avatar

Messages : 461
Points Elite : 291
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Nom Nom: Phénix
Classe Classe: Vagabond
Niveau Niveau: 1

MessageSujet: Re: De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)   Mar 22 Mai - 12:39

Allez, c'reparti pour un tour.
J'me lance dans un genre que j'ai jamais exploré dans ce topic, avec

Macross

Macross, c'est quoi donc ? C'est une série de séries de Mecha, où les séries ne se suivent pas directement, mais sont liées par le même univers et une chronologie assez proche d'une histoire à l'autre.
Pour ce qui est des points communs entre tous les Macross, citons d'abord l'aspect mecha transformable. Aussi bien les équivalents des avions de chasse, les Valkyrie Fighters ou VF, que les sortes de cuirassés ou porte avions interstellaires qui peuplent ces séries ont la capacité de passer d'une apparence de vaisseau à une forme de mecha humanoïde, ainsi qu'une forme intermédiaire pour les chasseurs, apportant des nombreuses formes pour les appareils, mais heureusement pas de scènes de transformation à outrance à chaque épisode façon FFUnlimited.
Mais ce qui rend Macross si différent de son concurrent principal Gundam ou de n'importe quel autre anime mecha, c'est le concept présent dans toute la série de guerre par la musique, ou plutôt par la chanson. Ca vient probablement de l'esprit malade d'un japonais (comment ça pléonasme ?) mais au final, c'est original, et assez accrocheur.
Commençons par le début, avec
Super Dimension Fortress Macross

Ou, pour faire simple, Macross. Mais comme ça, on différencie mieux de la série générale.
En 1999, un vaisseau spatial gigantesque s'écrase sur une île du Pacifique, sans aucune trace de son équipage, et manifestement conçu pour être occupé par des êtres géants en comparaison des hommes. Craignant une guerre avec des extraterrestres qui possèdent manifestement une technologie bien supérieure à celle des humains, les pays du monde entier se regroupent sous un unique gouvernement et tentent de comprendre la structure et la technologie de cette épave, qu'ils nomment SDF-1 "Macross".
Dix ans plus tard, le vaisseau est réparé, et opérationnel. Le jour de son inauguration en tant que SDF-1, ses créateurs, les Zentradi, en retrouvent la trace et attaquent sans sommation. (Moi j'dis, quel timing, vraiment, GG)
Le Macross tente d'utiliser le système de "Space Fold" qui permet en gros de téléporter le vaisseau à grande distance, mais se retrouve par erreur à l'extrémité du système solaire.
A la suite de cet incident, la Première Guerre Spatiale entre ces deux peuples se déclenche, et c'est là l'argument de la première série. Plus original et complexe, tu meurs.
Durant cette guerre, les Zentradi semblent troublés principalement les chansons de Lynn Minmay, une chanteuse présente à l'inauguration et embarquée dans le Fold du Macross, et également par les relations entre homme et femme, complètement inexistantes dans leur culture.

Images :
Spoiler:
 

Allez, on enchaîne avec la deuxième série télévisée,
Macross 7
(On prononce Seven, parce que c'est tout de suite plus classe en anglais.)

Après les évènements du premier Macross, les humains et les Zentradi sont en paix, et cohabitent. Le gouvernement terrestre décide de bâtir des flottes de voyage spatiales dirigées par des vaisseaux de type Macross, afin de trouver d'autre planètes habitables pour l'expansion de l'espèce humaine.
En 2045, la 37e flotte, dirigée par le Macross 7 (cherchez pas la logique, j'ai pas trouvé non plus) approche du système de Varauta, et est attaquée par des appareils ressemblant étrangement à ceux des Nations Unies, mais ayant la capacité de voler toute énergie à leurs victimes en les laissant dans une sorte de coma inconnu et apparemment incurable. Nekki Basara, chanteur d'un groupe de rock, Fire Bomber, et possesseur d'un Valkyrie de toute dernière génération modifié, prend part au combat et tente de suivre l'exemple de Lynn Minmay, en utilisant sa chanson et non ses armes pendant le combat. Considéré comme une nuisance par l'armée, ses chants parviennent cependant à troubler les ennemis, ainsi qu'à réveiller lentement ceux qui ont été plongés dans le coma.
Fire Bomber tout entier est alors intégré comme une force spéciale de l'armée, afin de comprendre l'effet que peuvent avoir ces chansons sur ces ennemis, et comment les repousser.
Image/Musique :
Spoiler:
 

Et la troisième série principale est
Macross Frontier

Cette fois, l'action se déroule en 2059 sur la 25e Flotte, menée par le Macross Frontier, vous l'aviez deviné tous seuls ?
Alto Saotome est un étudiant et pilote amateur, et rêve de pouvoir un jour voler sous un vrai ciel et non pas sous les dômes artificiels recouvrant les flottes de colonisation. Alors qu'il est engagé pour faire l'animation lors d'un concert de la star Sheryl Nome, la flotte est attaquée par des créatures insectoïdes nommées Vajra, qui avaient détruit onze ans auparavant une flotte entière. Pendant la panique qui s'ensuit, Alto se retrouve sur le champ de bataille alors que les Vajra ont pénétré à l'intérieur du dôme, et n'a d'autre choix pour survivre que de se mettre aux commandes d'un VF-25 dont le pilote vient d'être tué. Il est alors engagé dans une organisation au service de l'armée dont l'objectif est de tester en combat réel le nouveau VF-25, et tiendra un rôle important dans la guerre contre les Vajra.

Images/Musiques :
Spoiler:
 

Bon, pour conclure. J'pense que vous l'aurez compris, ça a rien d'extrêmement original d'un point de vue de scénario, j'irais même jusqu'à dire que ça se répète pas mal d'une série à l'autre. Malgré ça j'ai pris pas mal de plaisir à regarder Frontier et Seven, c'est pas aussi bourrin que Gundam je trouve (quoique) et en tous les cas, qu'on aime ou pas au final, j'pense que ça mérite d'y jeter un coup d'oeil.
Personnellement, je conseillerai surtout Macross Frontier, déjà parce que c'est court, ensuite parce que c'est clairement le plus beau des trois graphiquement, et ça réussit à mélanger des passages en modélisation 3D au reste de l'anime dessiné de façon tout à fait agréable pour les n'oeils, et c'est pas très courant. Cependant, j'ai plus aimé les musiques de Seven que celles de Frontier, faut l'avouer, et ça a un côté encore plus extrême dans le style guerre par la musique que les deux autres. Bon, j'avoue, j'ai pas regardé tout SDF Macross, parce que bon, c'est une grosse série, c'est assez vieux et pas très très beau graphiquement, et bon sang, à quel point c'est pas original xD Sachant que pas mal de scènes ont quasi été reprises telles quelles dans Frontier que j'avais déjà vu, pas eu le courage.

Et pour finir, best cross over avec Macross.

TouhouxMacross7xMacross Frontier. C'tellement bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)   

Revenir en haut Aller en bas
 
De bulles en bulles (Présentations de mangas/animes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bulles récompenses
» Mangas/Animes méconnus (participation active demandée svp)
» Sites De telechargements [mangas/animes]
» Mangas/Animes
» Jojo's Bizarre Adventure [Anime - Terminé] [saison 2 en 2014]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Anciens d'Hokiseki :: Divertissement :: Mangas et Animes-
Sauter vers: